Osez la rosace de plafond, on vous dit tout sur son choix et son installation

La décoration d’intérieur permet d’apporter de la singularité à un logement. Le plafond reste malheureusement l’un des espaces les plus négligés. Pour y remédier, de nombreuses solutions peuvent être adoptées. Tout reste évidemment une question de goût. Toutefois, pour faire la différence, il n’y a rien de tel que de la rosace de plafond.

Besoin d’aide dans le choix et l’installation de cet élément de décoration ? Pas de panique, l’entreprise Architecture and Design vous guide dans cette mission !

Quels sont les différents types de rosaces ?

Les rosaces sont des accessoires d’ornement hors pair pour casser l’aspect morne des plafonds. Elles sont généralement utilisées pour mettre en valeur un luminaire en suspension, un plafond, un mur ou encore une porte. Ces objets de décoration peuvent améliorer l’esthétique du plafond et permettent aussi de dissimuler facilement les câbles disgracieux.

Il est possible de classer les rosaces sous différents points notables :

La forme

La forme de rosace la plus courante reste évidemment la géométrie ronde. Il est cependant tout à fait possible de retrouver des modèles en carré, en losange, en rectangle ou encore en ovale sur le marché. Il faut également mentionner les formes récentes de rosaces dénommées « intelligentes ».

La dimension

L’entreprise Architecture and Design propose plusieurs tailles de rosaces. Les choix sont nombreux sur le site. Les modèles moyens peuvent facilement mettre en valeur les éclairages indirects. Les rosaces aux formes imposantes, en revanche, arrivent seules à décorer un plafond correctement.

Les motifs

Comme la plupart des objets d’ornement de la maison, les rosaces peuvent aussi présenter des motifs ou des petits traits de décoration à leurs surfaces. Elles restent néanmoins très élégantes et classiques pour donner une touche originale à une pièce. Simplistes ou géométriques, ces éléments peuvent aussi influencer le choix des rosaces.

Les matériaux

Les rosaces sont fabriquées à partir de polystyrène ou encore de polyuréthane. Chaque configuration présente ses atouts et ses propres spécificités. Les éléments décoratifs proposés chez l’entreprise AND sont tous de très bonne qualité pour s’intégrer à n’importe quel style d’intérieur.

Comment choisir sa rosace de plafond ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe différents types de rosaces. Cependant, le choix de ce type d’articles d’ornement dépend entièrement de chacun. Quoi qu’il en soit, en règle générale, avant d’acheter votre rosace chez un revendeur agréé, il est conseillé de prendre en compte ces critères :

Evaluer son budget

Le prix des rosaces varie selon leurs formes et leurs composites. Les rosaces en polyuréthane connaissent des tarifs extrêmement variables selon les finitions et les conditionnements. Les rosaces en polystyrène restent les moins coûteuses du marché de par leur matériau et le prix de ce dernier. La taille des rosaces influe le prix de cet ornement : les petits modèles sont moins coûteux que les grands modèles.

Définir le style d’intérieur recherché

L’intégration d’une rosace dans une pièce dépend essentiellement de l’aspect général de sa décoration. Avec des luminaires suspendus, des corniches ou encore des revêtements muraux par exemple, l’installation de ce genre d’ornement peut être une très bonne idée. La meilleure solution est de bien préciser ses attentes en amont.

Evaluer la taille et la résistance de son plafond

Souvent utilisée pour la décoration, la rosace est également idéale pour dissimuler les câbles disgracieux des éclairages indirects. Il faut cependant accorder la dimension de cet accessoire avec l’espace disponible proposé par le plafond. En effet, trop charger cette surface peut nuire à l’aspect général recherché, ou pire, fragiliser cette structure.

Comment installer sa rosace de plafond ?

L’installation d’une rosace de plafond se fait en plusieurs étapes. Pour ce faire, il faut :

  • Trouver le centre de la pièce ou du positionnement futur de la rosace sur le plafond 
  • Nettoyer correctement la surface du plafond, surtout l’espace précédemment délimité 
  • Coller soigneusement sa rosace à la place dédiée et la visser si celle-ci s’avère trop lourde 
  • Enlever les surplus de colle ou masquer les vis correspondant avec de l’adhésif ou de la peinture.

Le plafond fait partie de ces espaces souvent négligés par les décorateurs. Cette partie d’une pièce possède cependant un caractère important qu’il faut prendre en compte. En dépit de nombreuses possibilités pour remédier à ce problème, l’intégration d’une rosace se présente comme une alternative intéressante. À la fois pratique, design et originale, cet accessoire d’ornement de plafond peut donner une touche atypique à un logement.

Pour choisir sa rosace, il faut considérer sa taille, sa consistance, son modèle, son design et son adaptation avec son style d’intérieur. Pour obtenir des objets d’ornements de qualité au bon prix, rendez-vous chez Architecture and Design. L’entreprise dispose d’une large gamme de propositions de rosace pour vous satisfaire.